Reiki et Accompagnement Personnel 

L’être humain est doté d’un esprit qui, lorsqu’il est englué dans un mode de fonctionnement négatif, génère des émotions qui ont un effet des plus préjudiciables sur le corps.

Quand votre corps chuchote, entendez le, car il risque de vous parler de plus en plus fort.

Il est sage de l’entendre et de travailler à déloger l’émotion qui est à l’origine de la souffrance physique.

Pour ce faire, le Reiki est une aide des plus précieuses.

Selon vos besoins, pour une efficacité optimale et un résultat durable, je vous propose  un accompagnement personnel sur plusieurs séances, au cours desquelles vous disposerez d’une écoute active et bienveillante, je mettrai à votre disposition des outils qui vous permettront d’avancer en autonomie et des séances de Reiki.

La première séance a souvent pour vocation, d’une part de mettre à plat les problématiques que vous rencontrez, de valider l’adéquation entre vos besoins et les outils dont je dispose (Reiki, Pnl…), et d’autre part de vous communiquer toutes les informations utiles sur le fonctionnement, les bénéfices et les limites du Reiki.

 

La séance de Reiki 

Une séance de Reiki constitue un moment de relaxation précieux.

 Une séance dure environ 1 heure.

Que se passe-t-il pendant une séance ?

Vous restez habillé et recevez l’énergie allongé sur une table de massage, au chaud sous une couverture ou un drap selon la saison.

Le praticien transmet l’énergie en posant les mains à différents endroits du corps de la personne selon un protocole établi.

Les sensations immédiates sont multiples et très différentes d’une personne à l’autre, et aussi très différentes d’une séance à l’autre pour la même personne.

J’ai pu noter les effets suivants :

  • Des sensations de fourmillements sur tout ou partie du corps
  • Une vague de chaleur allant et venant des pieds à la tête
  • De la chaleur ou une sensation de froid à certains endroits du corps
  • Une sensation de détente profonde allant parfois jusqu’au sommeil…

Que se passe-t-il après une séance ?

Les effets d’une séance de Reiki se prolongent bien au-delà du temps de la séance en elle-même. Le travail de nettoyage énergétique continue à se faire dans les jours qui suivent autant sur les plans psychologique et émotionnel que sur le plan physique.
Les symptômes post séances peuvent être très différents et d’une intensité très variable selon les personnes et ce dont elles souffrent.

Aspects psychologique et émotionnel :

Le Reiki a un effet très apaisant. Parmi les retours que j’ai pu avoir en voici quelques uns d’assez significatifs après 4 à 5 séances rapprochées :

  • la qualité du sommeil se trouve nettement améliorée
  • le stress et la fatigue diminuent voire disparaissent
  • amélioration de l’humeur et joie de vivre retrouvée
  • prise de distance sur les événements et l’entourage proche
  • dynamisme retrouvé, sensation de se sentir vivant
  • des prises de consciences se font d’elles mêmes
  • disparition de sentiments tels que la culpabilité, la colère, la peur…

Aspect physique :

Le Reiki a un effet détoxifiant sur l’organisme, il peut donc arriver ou pas, que certains symptômes de “nettoyage” apparaissent dans les jours qui suivent une séance,

Notamment, des urines plus abondantes et plus foncées que d’habitude, un léger rhume, une légère diarrhée, l’apparition du cycle menstruel, des règles plus abondantes…

Ce “ménage” salutaire ne dure pas plus d’une journée ou deux et se trouve tout à fait gérable.

La crise de guérison :

La crise de guérison est une éventualité qu’il faut connaître mais qui ne se produit que rarement. Cela se manifeste par une accentuation des symptômes qui peut durer quelques jours. Cela n’a rien de grave, et contrairement aux apparences, c’est une excellente chose !

C’est la preuve que le système d’auto guérison de la personne reprend du service.

Si cela se produit, on prend de quoi calmer les symptômes et on refait une séance rapidement pour finir d’évacuer ce qui doit l’être dans les meilleures conditions.

J’ai pu constater que ce phénomène est rarement intense et intervient uniquement dans les maladies chroniques, jamais dans les maladies aigües ou lourdes comme les cancers, la grippe ou le sida par exemple.