• Auteur
    Messages
  • lechatquiharpe
    Membre
    Post count: 21
    #3128 |

    Sujet autre que les enfants mais découlant du même principe: je travaille dans un EHPAD, donc majoritairement avec des personnes démentes. D’un point de vue purement neuro et cognitif, les résidents ne sont (majoritairement) pas en capacité de comprendre une explication un peu complexe, voire simple…
    Je pense qu’il est peut être plus simple d’expliquer simplement (même si c’est un peu réducteur: “Est-ce que je peux poser ma main sur vous? ça peut peut-être aider pour votre douleur, anxiété, chagrin, etc”.), de proposer et d’observer les réactions de la personne pour savoir si cela lui convient ou non… (C’est déjà ce que l’on fait pour les soins plus “conventionnels” dans mon EHPAD).

    *Qu’en pensez-vous? Est-ce adapté?

    Par ailleurs, le reiki n’est pas totalement inconnu sur mon lieu de travail, car un de nos résident a son degré 2.
    Cette personne désire offrir des séances de relaxation (il est sophrologue) et du reiki au sein de l’EHPAD.

    Nous avons, pour des raisons d’éthique, un impératif: impossible de le laisser pratiquer sur les autres résidents.
    Par contre, nos soignants sont très demandeurs pour des moments de bien-être, je propose souvent des massages, mais on me demande de plus en plus de séances de relaxation …

    J’ai le projet de monter un temps de relaxation/massage, 1/semaine en petit groupe ouvert.
    Du coup, je pense qu’il serait très intéressant que ce monsieur y participe.
    C’est un bon moyen pour lui de s’investir dans la vie de l’établissement (il est très demandeur), et surtout cela serait intéressant pour le bien-être des soignants (et par ricoché celui des autres résidents).

    Seulement une question se pose: ce monsieur présente des troubles cognitifs… Est-il en capacité de gérer ce genre de séance ?
    De toute façon, je serais présente, pour la sophro, je peux le guider sans problème.
    Par contre dans le cas du reiki … Je ne doute pas que l’énergie trouve son chemin malgré les tbs cognitifs. Néanmoins je m’interroge… Comment l’aider, le soutenir pour que tout se déroule au mieux pour tout le monde?

    Merci d’avance pour vos réponses et désolée pour le “pavé”… Embarassed

  • guy
    Participant
    Post count: 621

    Bonjour le chat….
    tu n as pas a etre désolée pour la longueur de ton texte , le sujet mérite qu il soit bien exposé car il n est pas simple et je comprends que tu veuilles aider au mieux tes patients , cela t honore!
    en revanche je crois que seul un maitre Reiki expérimenté a les compétences necessaire pour te conseiller !!
    ce n est pas mon cas , je suis trop novice avec mon 2eme niveau tout neuf !!
    autant on peux experimenter les techniques Reiki sans dommage sur soi même , autant c est une autre affaire quand il s agit d autrui quel que soit sa condition sanitaire , la plus extreme prudence est de rigueur !!
    une chose est certaine pour soulager les douleurs ( physique ou morales ) il ne faut rien négliger de ce qui peut fonctionner : yoga, sophro, Do in , mudras, mandalas , méditation , et j en passe c est du vécu dont je te fais part !!
    mais MEFIE TOI DES CHARLATANS !!!!!!!!! et il y en a beaucoup ( c est du vécu aussi hélas!!)
    je pense qu avec ça tu vas rester sur ta faim …..mais patience , je suis sur que tu auras les bon conseils bientot !!
    porte toi bien

  • Agnès Lecomte
    Membre
    Post count: 34

    Si je peux me permettre un début de réponse, je voudrais attirer votre attention sur plusieurs points importants concernant la pratique du Reiki ou d’ailleurs de toute autre pratique sur l’humain.
    Votre questionnement est tout à fait justifié et relève du bon sens !

    Concernant le Reiki, il est une chose qu’il faut savoir, c’est que tout le monde peut être un bon praticien à partir du moment où on a reçu les initiations. L’énergie est la même pour tout le monde.
    MAIS, ne pas confondre pratique et thérapie, ce sont deux choses différentes. Quelle que soit la technique utilisée elle aura un effet sur la personne qui reçoit et il faut savoir gérer ces effets qui peuvent être déconcertants.
    Quand on est soi même en difficulté il me semble que la première personne qui doit bénéficier de la technique c’est soi même. Je dis souvent à mes stagiaires la chose suivante pour leur sauvegarde et celle des personnes sur qui ils seraient tentés de pratiquer précipitamment :
    “Avant d’aller récurer les gamelles des autres, commencez donc par faire votre propre vaisselle ! ” Laugh
    Pour triviale que soit cette expression elle est on ne peut plus explicite.
    Je ne pense pas qu’on puisse prétendre aider les autres si l’on n’est pas capable de commencer par soi même.
    J’ai vu souvent des gens se prendre une “pelle” monumentale à se précipiter pour aider les autres.
    J’ai pu constater que cette envie de faire du bien aux autres est souvent une manière de fuir sa propre réalité, de chercher à satisfaire un ego qui prend trop de place, à se prendre pour un magicien ce qui revient à peu près au même, de satisfaire sa curiosité….bref les motivations ne manquent pas.

    Par ailleurs, si ce monsieur a des soucis cognitifs, il n’est probablement pas en mesure d’accompagner le travail qu’il fera en Reiki sur quelqu’un d’autre. Ne le poussez pas vers cela sans avoir soigneusement mesuré les conséquences pour lui et les personnes qui pourraient bénéficier de ses bons offices.

    Il faut savoir qu’une séance de Reiki n’a rien d’anodin, il se passe bien des choses pendant et après une séance et un bon thérapeute saura accompagner les éventuelles crises de guérison qui pourraient survenir.

    La pratique du Reiki a ceci d’excellent qu’elle permet d’abord à celui qui a reçu l’initiation de travailler sur lui même au travers des auto traitements.

    Vous avez envie de l’aider ? Alors encouragez le à pratiquer l’auto traitement quotidiennement, c’est la plus belle chose qu’il puisse faire.
    S’occuper de soi même n’a rien d’égoïste bien au contraire, c’est le premier acte d’altruisme que l’on peut mettre en place.
    On se voit bientôt je crois et nous aurons le plaisir d’échanger davantage sur tout cela lors du stage.
    Bonne soirée et à bientôt

  • natou1982
    Membre
    Post count: 139

    Agnès, merci pour cette longue explication.

    Je pense que la coté communication animale que l’on fait lechatquiharpe et moi, nous motive à aider les autres, et on a peu etre trop envie d’aider par le Reiki les autres également.

    Hâte d’arriver au stage, pour en savoir plus

  • lechatquiharpe
    Membre
    Post count: 21

    Merci Agnès et Guy.

    Ce monsieur est très demandeur pour s’impliquer dans la vie de l’EHPAD (ce qui est tout à son honneur) et fais régulièrement la demande de proposer des séances de relaxation, etc.
    Pour la relaxation, j’ai déjà un début de réponse car je travaille beaucoup avec cette médiation.

    Pour le reiki, je n’avais pas de réponse… Merci donc. Et vivement le stage ! J’y verrais peut-être plus clair EmbarassedLaugh

  • guy
    Participant
    Post count: 621

    Je te rassures tout de suite , tu y verras SUREMENT plus clair !!!!Laugh

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.